Métiers du numérique : êtes-vous fait pour le Digital ?

Êtes-vous faits pour travailler en tant que spécialiste du Web ou du Digital ? Cette question est récurrente parmi les étudiants et lycéens, mais aussi chez certains actifs réfléchissant à une éventuelle reconversion professionnelle. De quoi parle-ton vraiment ? Quelles sont les qualités requises pour travailler dans le numérique ? Les contraintes à surmonter ? les opportunités à explorer ?

 

  1. Les métiers du numérique, une diversité répondant à tous les profils
  2. Des prérequis pour toutes les ambitions : Compétences techniques et culture numérique
  3. Des qualités en fonction des métiers recherchés : de la créativité au leadership
  4. Des contraintes pour tous les métiers du Web : charge de travail intense et nécessité de se former en permanence
  5. Evolution et perspectives : l’ambition d’une carrière passionnante et diversifiée

 

Quels sont les métiers du secteur du numérique ?

Avant de s’interroger sur les qualités requises pour les futurs experts du Digital et du Web, autant tenter de définir ces nouvelles professions, qui doivent permettre à la French Tech de se renforcer. De la licence professionnelle au Mastère, les diplômes ouvrant la voie à ces recrutements sont innombrables, et du développeur Web à l’infographiste, en passant par l’expert Webmarketing ou même l’intégrateur, les métiers du numérique sont aussi nombreux que variés. D’autant, que de nombreuses fonctions / métiers sont créés régulièrement pour permettre aux entreprises de tirer pleinement profit des innovations techniques ou technologiques. Écoles du Web ou écoles d’ingénieur, formations en alternance ou études en distanciel, chaque cursus permet de faire face à ces attentes dans tous les domaines :

  • Internet et Digital
  • Big data, traitement et sécurisation des données
  • Objets connectés et applications mobiles
  • Jeux vidéos
  • Intelligence artificielle et Machine Learning
  • Cloud Computing et dématérialisation de nos économies
  • ….

 

Dans chacune de ces disciplines, les métiers eux-mêmes se multiplient répondant ainsi aux besoins des entreprises : développement de projet, mise en « image » et en design, e-commerce et attirer les prospects, ….

 

Quelles qualités pour devenir un expert de l’économie numérique ?

Vous avez bien compris, que les métiers du Web sont aussi nombreux que variés. Les compétences et qualités pour accompagner la révolution numérique en entreprise ne seront naturellement pas les mêmes que celles, exigées du développeur Web, par exemple. Avant de s’interroger sur les compétences numériques spécifiques à chacun de ces secteurs d’activité, il faut toutefois insister sur deux prérequis indispensables à toute insertion professionnelle dans cette industrie numérique.

 

Des compétences techniques indispensables

Que vous vous destiniez à devenir un expert des objets connectés, une référence de la Cybersécurité, un ingénieur des technologies de l’information ou un Data Scientist, il vous faudra disposer des compétences techniques pour appréhender ces métiers de l’informatique. Les innovations techniques et technologiques ont révolutionné chacune des fonctions support de l’entreprise, et les entreprises du numérique ne sont pas les seules concernées.

Ce savoir-faire indispensable tant dans le secteur informatique que dans les services numériques représente le corollaire humain de la transformation digitale de nos économies. L’employabilité et la place du numérique dans le quotidien des entreprises font de ces compétences techniques une base dont on ne peut se passer. 

 

L’école du Web, la porte d’entrée des métiers du numérique

 

Grandes écoles, universités ou écoles du Web ? Les questions peuvent se multiplier pour choisir sa voie d’études. Parmi les qualités indispensables pour une carrière réussie, la parfaite connaissance de l’écosystème du Digital s’imposera comme un incontournable. En intégrant une école du Web, l’étudiant fait plus que choisir un environnement spécialisé, il s’immerge dans un écosystème appelé à devenir son quotidien. Un atout indéniable pour progresser et parvenir à ses fins.

 

Une parfaite connaissance de l’écosystème numérique

Il suffit de décortiquer les offres d’emplois, recherchées par les jeunes diplômés, pour comprendre que la tendance est au travail collaboratif. Devenir chef de projet dans les services informatiques constitue ainsi une des principales recherches des entreprises. Cela implique un nécessaire travail en équipe, qu’il s’agisse du pôle numérique de l’entreprise ou de la réunion de différents métiers au sein d’un groupe temporaire (freelance, indépendants, agence Web, …).

Dans tous les cas, la culture numérique est nécessaire pour comprendre les exigences et les contraintes de chaque professionnel. Bien que la spécialisation soit la règle pour répondre aux besoins des entreprises, une parfaite connaissance et maitrise de l’écosystème digital s’imposeront pour pouvoir réussir cette gestion de projet.

 

Créativité, rigueur, organisation, les profils les plus adaptés à la croissance numérique !

C’est sur la base de ces compétences et de cette parfaite assimilation de l’écosystème du Digital, que chaque profil va pouvoir exceller dans son domaine. Quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise, les métiers du numérique reposent sur des compétences spécifiques mais aussi et surtout sur des qualités personnelles, recherchées par les recruteurs.

 

Rigueur et esprit scientifique pour les systèmes et réseaux, priorité au développement et à l’architecture informatique

Les développeurs font partie des profils recherchés depuis des années et appelés à se multiplier. Au fil des années, la professionnalisation de ces nouveaux métiers demande des études de plus en plus spécialisées. Full Stack ou Front End, le développement web reste le moteur de cette transition numérique, d’autant plus que de nouvelles compétences se font jour, comme avec la tendance des applications mobiles. Rigoureux et spécialiste des langages en tout genre, les développeurs s’appuient principalement sur des connaissances techniques et une expérience professionnelle variée.

 

Créativité et ouverture pour devenir designer

Dans la filière numérique, l’expertise ne relève pas de la seule ingénierie. Il faut aussi surprendre et séduire les Internautes / prospects. C’est le rôle du Webdesign notamment. Se former aux métiers du Digital reste nécessaire, mais ces efforts pour attirer le client repose en grande partie sur la créativité et la capacité à anticiper les tendances. Avec la transformation numérique, le design digital ne consiste pas uniquement à soigner l’esthétique mais aussi à optimiser l’expérience client ou utilisateur (UX UI Design). Les créatifs ont ainsi leur voie dédiée sur le marché de l’emploi du Digital. 

 

Organisation et sens des responsabilités pour prendre en charge la Cybersécurité

Tous les projets Web incluent désormais une partie importante consacrée à la sécurité. Sécurité des utilisateurs, mais aussi sécurité des données et des transactions. Organisé et habitué à respecter le référentiel imposé par l’entreprise, le spécialiste de la sécurité des technologies numériques travaille en étroite collaboration avec le développeur Web et le Chef de projet. C’est une mission clé, appelé à se développer.

 

Leadership et capacité d’adaptation pour les futurs chefs de projet

Dans les grandes entreprises comme dans les PME, le chef de projet a la charge de faire progresser l’entreprise dans sa transformation numérique. Il peut s’agir de la création d’un site Internet, du déploiement de solutions Big data au sein d’une organisation ou encore du développement d’applications mobiles. Manager dans l’âme, le chef de projet doit pouvoir faire preuve d’une grande résistance au stress mais aussi d’une capacité d’adaptation optimale.

 

Sens du travail en équipe et analyste hors pair pour devenir un as du marketing digital

Quelle que soit sa formation initiale, le spécialiste du Webmarketing travaille toujours en équipe et en concertation avec bien d’autres professionnels, comme le Community manager pour les réseaux sociaux, ou encore le Traffic manager pour la gestion des campagnes publicitaires. Il doit pouvoir s’appuyer sur un sens de l’analyse développé afin d’ajuster ses stratégies en temps réel.

 

Hard, Mad ou Soft Skills, quelles qualités pour travailler dans le numérique ?

Les recruteurs ne sont plus focalisés exclusivement sur les Hard Skills, ces compétences techniques traditionnellement mesurées par les diplômes obtenus ou l’expérience professionnelle. Les compétences comportementales, plus difficiles à saisir et à évaluer, les Soft Skills, sont également plébiscitées par les DRH. Ces derniers s’intéressent enfin de plus en plus à ces Mad Skills, des « compétences folles » révélées par la vie extra-professionnelle de chacun des candidats.

 

Les métiers de l’informatique et du Digital, des contraintes et des obstacles à connaître

Salarié en CDI ou freelance, intérimaire ou en contrat de professionnalisation, les métiers du Web n’échappent pas aux contraintes, à l’instar de toutes les autres professions. Si bien des aspects peuvent contraindre les candidats au quotidien, les ingénieurs du Web ou le technicien chargé du référencement sont soumis à deux contraintes spécifiques à cet écosystème.

 

Une charge de travail intense avec un stress omniprésent

Le stress au quotidien ne concerne pas uniquement les spécialistes de la Cyber Sécurité. Tous les métiers du Digital sont confrontés à une pression omniprésente, dans la mesure où chaque système d’information évolue sans cesse, et que l’écosystème se transforme continuellement. Les informaticiens, au sens large du terme, ressentent le stress de l’obligation de résultat, puisque tout dysfonctionnement risque de mettre sérieusement en péril le développement de l’entreprise. Le service en charge du Webmarketing doit supporter la pression du chiffre, puisque chaque action est auditée en permanence en fonction de multiples KPI’s. Dématérialisée, l’économie digitale n’en est pas moins soumise à une pressante exigence de ROI.


Travailler dans le Digital, l’obligation d’un parcours de formation renouvelé en permanence

Choisir de travailler dans le Web, c’est accepter de se soumettre à un programme de formation permanent. En effet, quel que soit le projet professionnel du candidat, ce dernier doit être capable de prendre en charge les dernières innovations techniques ou technologiques. Tout au long de sa vie professionnelle, le spécialiste du Digital va devoir s’appuyer sur la formation professionnelle voire même envisager la reprise d’études pour rester au meilleur niveau. Il pourra ainsi apprendre à utiliser les nouveaux outils numériques en mobilisant son Compte Personnel de Formation (CPF) ou en suivant l’offre de formation de son entreprise (Intra ou Inter-entreprises). Il peut s’agir d’un projet de reconversion (un développeur souhaitant se reconvertir en chef de projet, …) mais aussi de sécurisation de sa vie professionnelle. Les demandeurs d’emploi peuvent eux-aussi, à travers de multiples dispositifs portés par Pôle Emploi, mettre à jour leurs compétences ou se former dans le domaine de leur choix.

 

Alors êtes-vous faits pour les nouvelles opportunités d’emploi ?  

Obtenir un diplôme dans le domaine du numérique n’est donc pas suffisant pour conduire le projet web d’une PMR-PMI ou pour se lancer en tant qu’indépendant. Chaque candidat doit faire preuve de qualités et de compétences plus personnelles, bien que le choix d’un BTS, d’un Master ou encore d’un Bachelor reste essentiel au début de l’aventure. En présentiel comme en alternance, la formation initiale ouvre aussi de nouvelles opportunités à chacun des candidats, qui doivent donc être prêts à s’engager dans de nouvelles formations au métiers émergents. Le Big data, la multiplication des applications et des objets connectés ou encore le Cloud Computing sont autant de nouvelles tendances, qui sont à l’origine de l’apparition de nouveaux métiers.

Cette capacité à évoluer en permanence fait donc également partie des qualités requises chez les candidats de valeur. Choisir de se lancer dans l’Enseignement supérieur dans le Digital suppose donc ambition et projet professionnel, une autre qualité requise donc.