Recruter un étudiant en alternance, une stratégie RH à part entière

718.000 contrats d’apprentissage ont été signés en 2021. Les entreprises considèrent de plus en plus cet accueil d’un alternant comme un véritable choix stratégique dans leur politique de gestion des ressources humaines.

La publication de l’Observatoire de l’alternance et de l’apprentissage confirme que les étudiantes et étudiants sont de plus en plus nombreux à plébisciter cette forme d’apprentissage. Alors que pendant des années, l’alternance était réservée à des parcours de formation bien définis (CAP, BEP, …), elle s’ouvre aujourd’hui à l’enseignement supérieur, puisque le nombre d’étudiants y a progressé de 83 % depuis 2010. Dans tous les cas, 82 % des alternants se déclarent très satisfaits ou très satisfaits de leur choix (et même 93 % pour les alternants préparant un diplôme BAC + 5 ou équivalent).

 

L’alternance, une réponse aux besoins des étudiants et un tremplin pour la transformation des entreprises

 

Les entreprises elles-aussi ont pleinement pris conscience des intérêts que représentaient l’accueil d’un ou de plusieurs alternant(s) au sein de leur effectif. Plus de 9 entreprises sur 10 (91 %) se déclarent même satisfaites ou très satisfaites de cette expérience. Outre la participation à une ambition d’intérêt général (la formation des plus jeunes générations) et la contribution à un modèle de société (chaque euro investi par l’Etat dans l’apprentissage lui en rapporte 1.21 € selon une récente étude), les entreprises ont intégré cette voie d’apprentissage à leur stratégie RH. Ainsi, alors que l’accélération de la transformation numérique des entreprises a fait apparaître des tensions sur le marché de l’emploi (avec des pénuries de candidats qualifiés dans certains métiers du Web), l’accueil d’un alternant constitue alors une réponse immédiate à un besoin réel mais aussi une anticipation des attentes à venir pour conduire les projets de développement. Dans le développement Web comme dans la gestion de projets, recruter un étudiant en alternance apparaît donc aujourd’hui plus qu’une opportunité économique (les aides exceptionnelles accordées à l’apparition du coronavirus expliquent en partie l’explosion du nombre de contrats d’apprentissage et de professionnalisation) mais un véritable levier pour accompagner la stratégie RH de l’entreprise.