Mode Projet : une nouvelle méthodologie de travail pour le numérique ?

Travailler en mode projet est devenu une habitude dans de nombreuses entreprises. Dans le domaine du numérique, cette nouvelle façon de travailler et de concevoir le management est même en passe de devenir la règle.


Travailler en mode projet consiste, quel que soit le secteur d’activité concerné, à faire travailler ensemble plusieurs personnes (ou services d’une entreprise) aux compétences différentes.

Conduire l’élaboration d’une nouvelle application doit ainsi reposer sur un travail commun du service marketing avec le pôle informatique de l’entreprise. Vouloir créer une présence en ligne passe par une nécessaire concertation entre le service communication et celui en charge du développement Web.

Par son approche collaborative et transverse, le mode projetimplique également un changement dans la conception même du management. Ce dernier ne peut plus être vertical mais s’intégrer dans cette approche plus collaborative.

 

Travailler en mode projet, une tendance durable pour les experts du Web

Les métiers du Web sont davantage concernés par cette nouvelle façon de travailler, dans la mesure où la transformation numérique oblige des interactions bien plus nombreuses entre les différentes fonctions de l’entreprise. Mieux tirer profit de tous les profils présents au sein de l’entreprise et valoriser les compétences plus personnelles, les Soft Skills, de chacun font partie des objectifs sous-jacents de cette nouvelle méthodologie de travail.

Cette évolution des façons de travailler conduit également à une évolution des enseignements pour former les experts du Web de demain. La pédagogie par projet est pleinement intégrée dans les parcours de la Digital School of Paris, puisque confrontant les étudiants aux multiples problématiques, auxquelles ils seront confrontés dans leur univers professionnel.

Travailler ou étudier en mode projet implique ainsi de :

  • Rechercher les ressources disponibles et / ou mobilisables afin de parvenir à l’objectif du projet concerné,
  • Mettre en œuvre ces multiples ressources, en tirant alors profit de la diversité des profils composant l’équipe projet,

 

Dans les deux cas, études supérieures dans le numérique ou activité professionnelle, cela concourt à rendre les participants plus « opérationnels » mais aussi à leur permettre d’avoir une vision plus précise de la globalité de leurs actions. Le mode projet implique nécessairement une approche globale, inspirant elle-même la démarche collaborative.

 

Le chef de projet, la clé de la réussite pour cette nouvelle organisation du travail ?

Le changement pour les entreprises est déjà en œuvre, et pour l’accompagner et permettre son développement dans les meilleures conditions, celles-ci se sont déjà dotées des outils – aussi nombreux qu’innovants – devant faciliter cette transition.

Mais travailler en mode projet implique enfin de respecter un processus déjà bien établi

  1. La définition du cahier des charges,
  2. Le travail pré projet pour définir le rôle et les objectifs de chacun,
  3. La réalisation du projet en lui-même,
  4. L’évaluation du résultat obtenu au regard des objectifs fixés).

 

Aussi innovante soit-elle, cette nouvelle approche des missions conduites au sein de l’entreprise suppose donc de coordonner les efforts et de les concentrer afin d’éviter la dispersion et la confusion.

La gestion de projet, dans le domaine du Digital, implique en effet un encadrement efficient de l’ensemble de l’équipe afin d’atteindre l’objectif principal défini. C’est le rôle assigné au Chef de Projet, pour lequel les étudiants peuvent se former afin de répondre aux attentes de plus en plus nombreuses des acteurs économiques.