Comment lire une offre d’emploi sans se tromper ?

Avant ou après leur arrivée à la Digital School of Paris, les étudiants doivent apprendre à sélectionner les offres d’emplois, qui répondent à leurs attentes et à leurs ambitions. Le décryptage de ces offres d’emplois n’est pas toujours aussi   évident que nous pourrions le croire.


Savoir décrypter une offre d’emploi, les règles pour la rédaction des fiches de poste

Que ce soit pour trouver une entreprise, qui pourrait les accueillir pour poursuivre leur cursus par alternance, ou lorsqu’ils recherchent le premier emploi pour donner corps à leurs ambitions, les étudiants scrutent régulièrement les offres d’emplois. S’agissant de celles et ceux appelés à devenir les spécialistes du web de demain, ils doivent redoubler de vigilance, en apprenant à décrypter es offres d’emplois, qui reposent tant sur la recherche de compétences spécifiques que sur la volonté de privilégier un certain état d’esprit. Certes, un titulaire d’un bac +5 spécialisé dans la Blockchain constatera rapidement, que les offres sont plus nombreuses que les profils similaires au sien, mais même dans ce cas-là (et cela ne concerne pas tous les étudiants sortant d’une école du Web) le candidat devra s’efforcer de bien comprendre les attentes et les exigences de l’entreprise, sous peine d’être « déçu » voire même « découragé ».

 

Les éléments constitutifs d’une fiche de poste, les éléments à prendre en compte pour le candidat

Qu’elles soient émises sur un site en ligne ou dans un journal spécialisé, qu’elles émanent du service RH de l’entreprise ou d’un cabinet de recrutement, les offres d’emplois reposent le plus souvent sur une fiche de poste précise. C’est à partir de cette dernière, que le candidat pourra prendre connaissance de 4 types principaux d’informations, chacun de ces types pouvant influer sur son choix à venir 

 

La description du poste, une mise en situation très instructive

 

Le candidat se concentrera sur la description du poste en lui-même, à savoir les missions et les tâches qui lui seront confiées s’il est recruté. Cette description permet d’identifier la place hiérarchique, qui sera attribué au futur collaborateur, et cela en dit donc beaucoup sur la stratégie de l’entreprise. Si le responsable du développement web ou de la cybersécurité ne figure pas parmi les postes clés de l’entreprise, le candidat pourra en conclure que la priorité n’est pas donnée à ces sujets sensibles. En revanche, un expert du Webmarketing pourra également se décider en constatant que le pôle Webdesign est directement rattaché au pôle marketing de l’entreprise. Cette description de poste ne se limite donc pas à une simple énumération des tâches à effectuer.

 

La description de l’entreprise et des moyens mis à disposition, un panorama des évolutions possibles

La présentation de l’historique de l’entreprise mais aussi des projets développés doit permettre au candidat d’envisager (ou non) un avenir ambitieux et prometteur. C’est aussi en se présentant même succinctement, que l’entreprise dévoile aux candidats les moyens (techniques, matériels, humains, financiers) mis à leur disposition. L’analyse de ces informations est essentielle et ne doit pas être négligée. L’offre d’emploi représente aussi pour l’entreprise une manière de communiquer notamment sur ses principes et sur ses valeurs, des caractéristiques qui peuvent en partie orienter le choix des candidats.

 

L’identification du candidat idéal, les critères pour pouvoir prétendre au poste désiré

L’offre d’emploi liste aussi les compétences et les savoir-faire, dont le candidat devra pouvoir justifier. Il pourra s’agir de compétences spécifiques ou alors d’un diplôme minimum requis ou encore                                                             d’un cursus suivi dans une école du Web. En définissant le profil de son candidat idéal, l’entreprise renseigne utilement les candidats sur les responsabilités, qu’il devra endosser. En recherchant un « manager dans l’âme », l’entreprise insiste plus sur les compétences comportementales du candidat que sur ses compétences professionnelles, même si ces dernières ne sont pas épargnées.

 

Les informations concrètes et pratiques, des aides pour se décider

Alors qu’elles représentent un aspect essentiel dans la prise de décisions, ces informations sont souvent imprécises dans les offres d’emplois. L’étudiant devra donc attendre la négociation pour connaitre la rémunération, dont l’offre d’emploi précisait qu’elle était à « définir selon profil ». De même, les horaires de travail flexibles ou la possibilité de télétravailler par exemple ne seront précisés qu’à la signature du contrat. Cependant, le candidat peut aussi obtenir des informations factuelles, comme le versement d’une prime de participation, l’intéressement aux bénéfices ou encore l’existence d’un club de sport au sein même de l’entreprise. Là encore, les étudiants doivent avoir une vision globale. S’ils ambitionnent de rejoindre une start-up ou une entreprise innovante, peut-être devront-ils s’interroger devant une offre d’emploi leur promettant des horaires de bureau et une organisation hiérarchique verticale.

 

Voilà donc les 4 grandes thématiques, abordées par tous les offres d’emploi, qui sont à destination des étudiantes et étudiants. Chaque candidature doit faire l’objet d’une réflexion et d’une analyse, au même titre que la rédaction de l’offre d’emploi elle-même a fait l’objet d’un travail rigoureux et encadré. C’est à partir de cette offre d’emploi, que l’étudiant pourra se projeter  dans son avenir professionnel.

 

Et vous, quels sont les premiers éléments que vous détaillez en lisant une offre d’emploi ? Et si vous êtres recruteur ou participez à ces recrutements, quelles sont vos priorités s’agissant de la rédaction de ces fiches de poste ?