Webmarketing, une révolution numérique ou une évolution marketing ?

Webmarketing, une révolution numérique ou une évolution marketing ? 


Incontournable pour les entreprises ambitieuses de se développer ou de conquérir de nouveaux marchés, le webmarketing s’inscrit dans la lignée du marketing traditionnel. Mais avec la transformation numérique, qui s’accélère, doit-on plus parler d’évolution ou de révolution ?

Du canal de communication au canal de distribution, les entreprises face à la transformation digitale


En s’interrogeant sur l’avènement du marketing, on se doit, au préalable, de souligner la « 3e révolution industrielle » (terme donné par certains analystes économiques). L’avènement du numérique n’a pas seulement révolutionné le quotidien des consommateurs, mais il a profondément bouleversé l’organisation même des entreprises. Les start-ups innovent avec de nouveaux business-model, les entreprises traditionnelles peuvent accéder à une zone de chalandise démultipliée grâce au canal du Web les contraignant à revoir en profondeur les objectifs et stratégies de développement, …

Même l’organisation du travail a connu de profondes mutations. Le management agile se substitue de plus en plus fréquemment à la traditionnelle organisation verticale. L’hyperspécialisation des tâches (développement web, ergonomie des sites et des applications, gestion du Big Data, …) a conduit à une plus grande interactivité des équipes, faisant du pilotage de projet une des nouvelles façons de progresser et d’évoluer. En deux décennies, le monde de l’entreprise a donc changé de visage, alors que dans le même temps les consommateurs bénéficient eux-aussi de toutes ces innovations techniques et technologiques.  

Du Marketing au webmarketing, quand le consommateur retrouver une place centrale dans la stratégie des entreprises


En matière de marketing et communication, ce changement est encore plus spectaculaire. Traditionnellement, le marketing cherche à bien connaître les prospects (les cibles) de l’entreprise, et ce dans le but de les attirer mais aussi avec l’ambition de les fidéliser. En devenant omniprésent, le numérique a conduit les professionnels à s’approprier cette conduite du changement. Avec les outils numériques, la connaissance des cibles est devenue bien plus fine, conduisant à une segmentation de clientèle bien plus précise qu’auparavant. Avec le Big Data, la Data Science permet désormais une personnalisation de chaque communication adressée à chaque prospect. L’emailing de masse a disparu au profit de stratégies marketing plus ciblées en fonction d’innombrables critères.  

Et ces nouveaux outils digitaux garantissent aussi une analyse plus fine des résultats de chacune de ces actions marketing, conduisant chaque spécialiste du digital à optimiser continuellement ces stratégies. Les compétences en marketing embrassent désormais de nouveaux secteurs d’activité. De nouvelles compétences sont incontournables :  

  • Le référencement de chaque stratégie digitale doit être maitrisé et optimisé (référencement naturel SEO, référencement payant, …) 
  • Chaque stratégie marketing (Inbound Marketing, Brand Content, …) doit s’appuyer sur une maîtrise parfaite des multiples canaux de communication : création de site Internet, Community Management sur les réseaux sociaux, 
  • Une expertise marketing ne peut s’envisager sans une maîtrise absolue des outils d’analyse comme Google Analytics (Le retour sur investissement reste toujours un des KPI’s du spécialiste du marketing, digital ou non)
  • L’acquisition de trafic impose aux professionnels de bien appréhender les technologies digitales : Marketing automation, Affiliation,  CRM,  Web mobile, CMS, …
  • ….

Le webmarketing, ou marketing sur Internet, a fait apparaître de nouveaux métiers mais a surtout mis en évidence la nécessité d’une approche globale et transverse. Avant de réussir son ambition de marketing opérationnel, l’entreprise va devoir réussir à générer du trafic, nécessitant la recherche des mots-clés les plus pertinents, mais aussi à optimiser son taux de conversion, en prenant soin notamment d’améliorer l’expérience utilisateur, tâche assignée au développeur et au designer le plus souvent. Le parcours client est analysé pour pouvoir interagir avec lui sur chaque média consulté. L’exigence apparaît de plus en plus forte d’autant plus que cette transformation numérique a également démultiplié la concurrence. 

L’Expert Digital Marketing de demain, un stratège ET un manager 

De son côté, le consommateur est assailli au quotidien par ces stratégies digitales, qui se multiplient. Outre la lassitude (certains évoquent même le Content Shock), la croissance exponentielle du nombre de stratégie de marketing digital a « éduqué » les Internautes, que l’on qualifie désormais de Consom’acteurs. La relation-client, qui fait partie des leviers webmarketing à mobiliser, doit prendre en compte cette nouvelle importance donnée à la E-réputation de l’entreprise, la notoriété devenant un véritable atout.

Cette confrontation entre une expertise en marketing de plus en plus technique et impliquant de plus en plus de disciplines transverses d’une part et une attente de plus en plus exigeante des consommateurs d’autre part conduit les entreprises à devoir revoir leurs ambitions à la hausse en matière de Webmarketing. C’est pourquoi l’Expert Digital Marketing doit non seulement attester d’un savoir -faire reconnu et de compétences maîtrisées. Mais il doit aussi et surtout se révéler comme un manager, un véritable chef de projet, capable de fédérer l’ensemble des services de l’entreprise autour d’un même objectif : attirer et fidéliser. Comme, quoi malgré ces profondes évolutions, la finalité reste la même faisant du Webmarketing 3.0 une évolution naturelle du marketing traditionnel. 

Et vous, comment jugez-vous cette évolution du Webmarketing en quelques années ? Et quelles évolutions imaginez-vous pour les années à venir ?