Les métiers du web, des opportunités professionnelles à saisir et à …comprendre !

Rejoindre une école du Web permet aux étudiantes et aux étudiants de se positionner sur un marché du travail en pleine transformation. Les métiers du web, aussi nombreux et variés soient-ils, représentent la promesse d’un avenir passionnant pour les candidats les plus motivés. Quelles sont les opportunités à ne pas manquer ? Pour le découvrir, autant connaitre les nouvelles règles régissant le recrutement de ces profils digitaux !

 

 

Des opportunités pour tous dans le Digital, la promesse d’un avenir prometteur

 

La Digitalisation des économies modernes représente un défi pour les étudiantes et les étudiants d’aujourd’hui, qui se préparent à un avenir professionnel ambitieux. Si intégrer une école du Web représente un choix judicieux et pertinent, c’est que le Digital est à l’origine de nombreuses opportunités. Que ce soit dans le marketing, univers dans lequel le Digital représente bien plus qu’une simple évolution mais s’apparente plus à un Big Bang, ou dans des univers plus techniques, comme le développement, le codage ou encore la cybersécurité,  le digital a créé d’innombrables besoins pour les entreprises, besoins auxquels la Digital School of Paris répond en formant les étudiants à relever les défis de demain.

Ces opportunités sont appelées à se multiplier, puisque certains spécialistes estiment que près de la moitié des métiers de demain n’existent pas encore aujourd’hui. Aujourd’hui, les Community Managers comme les codeurs se révèlent être des professions tendues (il existe plus d’offres que de professionnels formés à ces exigences) alors que ces métiers n’existaient pas il y a quelques dizaines d’années. A l’avenir, les experts de la Blockchain comme les spécialistes de l’Intelligence artificielle feront partie des profils les plus recherchés, alors que les formations liées à ces domaines très exigeants sont encore rares aujourd’hui. Notre école du Web a déjà mis en place une formation devant conduire à former les architectes Blockchain de demain.

 

Des métiers exigeants pour les étudiants de l’école du Web de Paris

 

En janvier 2018, le cabinet Fed Business publiait une étude sur le marché de l’emploi dans le digital. L’étude est très instructive, puisque 69 % des profils digitaux avouent avoir été approchés entre 1 et 7 fois dans les 6 mois précédents. Suivre une formation dans une école du Digital serait donc en soi un atout pour les étudiantes et les étudiants, attirant naturellement les entreprises. Si les compétences dans le domaine du Digital séduisent tant les entreprises, cela permet aux candidats de se montrer plus exigeants. Le revers de la médaille (et cela se confirme mois après mois) reste la grande mobilité des professionnels du web, qui éprouvent plus de difficultés à se stabiliser au sein d’une même entreprise. Ainsi, 78 % des candidats interrogés avouent ne pas se projeter, sur un plan professionnel, au-delà de 5 ans.

Conséquence logique de cette attractivité, les métiers du web restent plus attrayants que les métiers non digitaux. Quand 30 % de l’ensemble des salariés (digitaux et non digitaux) se déclarent satisfait de leur rémunération, ils sont plus de 50 % à afficher leur satisfaction dans le domaine digital.

 

 Le Digital, l’assurance de missions passionnantes et engageantes

 

 Mais le salaire et les conditions de travail ne font pas tout, et les professionnels du web en sont pleinement conscients. Dans l’univers du marketing et de la communication, la rémunération représente un critère essentiel pour 34 % des profils digitaux, alors que l’intérêt des missions confiées concentre l’attention de 57 % des personnes interrogées. En d’autres termes, les étudiants du Digital et du Web s’enthousiasment de pouvoir participer à des missions, dont les compétences sont élargies. C’est la culture Start-Up qui domine en la matière, incitant les experts du Digital à révéler leur talent multi-tâches. Cette volonté de s’engager pleinement dans son métier amène 70 % de ces profils digitaux à préférer rejoindre une PME plutôt qu’un grand groupe international.

Les résultats de cette étude sont révélateurs d’un changement d’approche, et les étudiants d’aujourd’hui s’inscriront dans cette évolution. Le choix du métier ne se fera plus exclusivement sur la mission confiée à tel ou tel candidat, mais bien sur l’opportunité de pouvoir travailler de manière plus globale, avec un travail en équipe. Comme quoi, intégrer une école du Web répond bien à ces enjeux, en formant les candidats à s’imprégner de cette culture du Digital.

 

Et vous, quels sont vos critères lorsque vous êtes à la recherche d’un nouvel emploi ? Rémunération, intérêt des missions, cadre de travail ? Et quel avenir voyez-vous pour les professionnels du Web ?