Les études dans le web et le digital, une révolution appelée à se transformer ?

Le nom même d’école du web aurait été peu compréhensible par les étudiants cherchant leur orientation il y a 50 ans. Aujourd’hui, la Digital School of Paris est devenue incontournable pour les candidats à un métier du web de demain. Un changement d’époque avec de nouvelles réponses apportées pour former à ces nouveaux métiers qui se multiplient.


Les études, une formation initiale en perpétuelle transformation

 

Autant le dire immédiatement, un étudiant des années 1970 ou même des années 2000 serait totalement perdu en découvrant les innombrables cursus, qui son proposés aux lycéens et lycéennes d’aujourd’hui.  Certes, il peut toujours décider d’intégrer une Grande Ecole ou se lancer dans une formation universitaire, dont les nouvelles appellations peuvent constituer un obstacle pour sa compréhension. En revanche, les formations proposées par les écoles du Web en général étaient inexistantes à l’époque, alors que les jeunes générations ambitionnent de plus en plus fréquemment de devenir les experts du Digital de demain. La Digital School of Paris n’existait pas au début des seventies et pourtant elle s’est imposée comme un acteur majeur des formations innovantes pour les futurs spécialistes du Web ou du marketing Digital.

 

Des nouveaux métiers, et des nouvelles méthodes d’apprentissage

 

Doit-on revenir sur les nouveaux métiers, qui sont apparus ces dernières années, mais aussi sur ceux, que l’on nous promet encore plus nombreux dans les années à venir ? Un étudiant se préparant à décrocher le diplôme de Master Expert Blockchain se prépare à pouvoir répondre aux nouvelles attentes des entreprises. Les spécialistes du Webmarketing doivent eux-aussi pouvoir s’appuyer sur des formations élaborées en fonction des dernières innovations technologiques et techniques. Le marketing prédictif, l’utilisation du Big Data, … autant de compétences totalement inconnues il y a quelques année. Si la digitalisation de notre monde a accéléré la multiplication de ces nouveaux métiers (et donc des nouvelles formations), elle a aussi entrainé une évolution de la pédagogie et des outils d’apprentissage. Devenir un expert du Web implique certes d’acquérir des compétences spécifiques mais suppose également d’adopter et d’appliquer les codes de cet écosystème du Digital. Travailler en groupe, s’appuyer sur une vision transverse et globale de chaque projet, maitriser les spécificités de chaque professionnel du web, voilà pourquoi les études en alternance se sont imposées comme une voir privilégiée dans la Grande école du Web de Paris, comme dans bien d’autres établissements.

 

De l’alternance à l’e-learning, des études de plus en plus connectées pour réussir

S’imposer comme une école du Web efficace et innovante implique ainsi de reproduire pendant le cursus des étudiants les conditions, que ces derniers affronteront au cours de leur vie professionnelle. L’organisation et l’esprit start-up figurent parmi ces nouvelles exigences du marché du travail, et cela ne passe pas uniquement par l’installation de l’incontournable baby-foot dans les locaux de l’école du web. Promouvoir le travail de groupe et tisser des liens entre les différentes spécialités du Web, voilà aussi une des clés de la réussite. Il n’est pas étonnant, que le Learning Community Manager s’impose parmi ces nouvelles professions, que le grandes entreprises cherchent à recruter aujourd’hui. La formation est aussi collaborative et implique une ouverture d’esprit, devant permettre à chaque collaborateur de l’entreprise de s’auto-former ou tout du moins de ne pas se laisser dépasser par les innovations. Tout au long de leurs études au sein de la Digital School of Paris, les étudiants sont eux-aussi appelés à se remettre en question, et à rester en perpétuelle veille technologique. Pour les y aider, et favoriser cette évolution permanente, l’école du Web de Paris fait appel à des intervenants extérieur de renom, reconnus pour leur professionnalisme et leur capacité à anticiper les changements de demain.

Cette immersion maximale dans l’univers du Digital est un autre élément perturbateur pour ces étudiants des années 1970, qui décidément, auraient bien du mal à trouver leur voie, même si les assistants pédagogiques de l’école du Web de Paris accompagnent chaque étudiant tout au long du processus d’apprentissage.

 

Et vous, comment voyez-vous les études dans 20 ou 30 ans ? Pensez-vous que les écoles du Web connaitront la même révolution, que celle vécue au cours de ces 50 dernières années ?