Faire carrière dans le Digital : comment ? Pourquoi ? Pour gagner combien ?

Les métiers du numérique restent très attrayants pour les étudiantes et étudiants. Travailler dans le Digital apparaît être une voie à suivre pour commencer une carrière professionnelle prometteuse. Quelles études suivre pour concrétiser ses ambitions ? Quelle rémunération espérer en début de carrière ? Et quelles évolutions envisager après quelques années d’expériences ? La Digital School of Paris vous dévoile le guide complet pour vous projeter dans l’avenir.

 

Le numérique et le digital, bien plus que de simples opportunités pour un parcours professionnel ambitieux

Pour certains, la transformation digitale représente LA 4ème révolution industrielle des sociétés modernes, tant le numérique bouleverse les méthodes de travail. Ces évolutions impliquent de profondes répercussions tant sur les entreprises elles-mêmes (nouvelle organisation avec de nouvelles fonctions support, intégrant les nouveaux experts du Web) que pour les actifs eux-mêmes. Bien évidemment, de nombreux étudiants ambitionneront de devenir les spécialistes du numérique de demain, en obtenant des diplômes de plus en plus spécialisés. Obtenir un titre d’expert Digital de la Blockchain, une innovation de rupture révolutionnant l’approche de l’architecture Web, n’était pas envisageable il y a quelques années, alors que ces experts sont et seront de plus en plus recherchés par les start-ups et autres acteurs du Digital.

Mais cette révolution 2.0 influe aussi sur tous les autres secteurs d’activités et branches professionnelles. Les innovations numériques ont facilité le travail au quotidien, y compris dans des sociétés n’étant pas engagées sur le Web. C’est ce que souligne avec force une étude BVA pour le compte de Salesforce. Pour 8 salariés sur 10 (78 %) tous secteurs confondus, le numérique est un outil facilitateur du quotidien. Faire carrière dans le Digital peut donc s’imaginer :

  • En rejoignant une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies, et participer activement à cette « révolution numérique »
  • En intégrant une entreprise ou une autre, indépendamment de son secteur d’activité, pour l’accompagner dans cette nécessaire transformation.

Il s’agit donc bien plus que de simples opportunités professionnelles, mais bien d’une nouvelle façon d’envisager son parcours professionnel.

 

Une carrière professionnelle dans le Digital, les différents secteurs porteurs

L’année 2020, avec l’épidémie de coronavirus, a même accéléré le processus de digitalisation. Aujourd’hui, toutes les entreprises ont pris conscience de cette absolue nécessitée de convertir, et de la digitalisation des commerces de proximité aux efforts initiés par les acteurs innovants de la télésanté, le numérique représente la voie d’avenir, celle qui permettra d’imaginer et de construire le monde de demain.

Pour autant, il reste impossible de décrire tous les métiers du Web, toutes les expertises recherchées par les entreprises dans le Digital. D’autant plus, que les observateurs et spécialistes du secteur soulignent qu’une majorité des emplois de demain n’existent pas encore aujourd’hui. Qui aurait pu prédire, en 2000, que l’expert Blockchain, évoqué ci-dessus, soit en 2020 un métier tendu, puisque les spécialistes capables de répondre aux demandes ne sont pas assez nombreux pour faire face aux besoins des entreprises. Et les nouveaux métiers du Web de demain continueront de rendre toute prévision difficile voire impossible.

Pour autant, on peut catégoriser ces métiers du numérique en grande famille d’expertise. 5 d’entre-elles méritent d’être distinguées, puisqu’elles ont concentré (et devraient continuer) une grande partie des opportunités de carrière


Le développement Web, un socle pour tirer profit de la Digitalisation

Le développement Web ne consiste plus seulement à développer les sites Internet des entreprises, mais tend bien à fluidifier l’architecture des différents systèmes d’information. Le développeur Web pourra être spécialisé dans cette fonction, tout comme il pourra prendre en charge le développement d’applications mobiles, nouveau levier de croissance pour les entreprises. Front-end ou Back-end, Full stack ou application mobile, le développement Web se spécialise désormais à outrance, nécessitant le recours à de multiples professionnels, depuis l’architecte réseau jusqu’au codeur ou à l’intégrateur.

 

Le Webmarketing, de la communication à la réussite commerciale de l’entreprise

Réduire le Webmarketing à une simple digitalisation de l’approche marketing serait une erreur. Sur la Toile, les Webmarketeurs se doivent non seulement de décliner la promesse de l’entreprise mais aussi de s’efforcer de cibler toujours plus précisément leurs Buyer personas. A l’aide d’outils de plus en plus innovants (CRM, ERP, CMS, …), le Webmarketing conditionne la réussite commerciale de l’entreprise, en étant en outre chargé d’un suivi en temps réel. Le Content Strategist devra collaborer avec le responsable mailing marketing, alors que l’expert SEA travaillera de concert avec le chef de projet e-commerce de l’entreprise. Le Webmarketing se traduit aujourd’hui à travers une approche orientée projet et nécessitant de faire collaborer un grand nombre de spécialistes.

 

Visibilité et proximité, se rapprocher des clients dans un monde dématérialisé

Sur la Toile, les efforts consentis ne sont bénéfiques que s’ils sont visibles du plus grand nombre. La gestion de l’image de marque mais aussi la définition d’une approche stratégique de la gestion de contenu font plus que jamais partie des secteurs incontournables dans cet écosystème du Digital. Le Community Manager pour la gestion des réseaux sociaux suivra avec attention le travail des rédacteurs Web et autres infographistes, chargés du Content Marketing. Le spécialiste chargé du référencement naturel devra là encore endosser le rôle de chef d’équipe afin de coordonner tous les efforts avec un objectif défini.

Sécurité et confidentialité, des attentes fortes de la part des Internautes

 

Si la transformation numérique constitue une réalité pour toutes les entreprises, elle a également conduit les autorités publiques à multiplier les cadres normatifs pour encadrer la sécurisation et la protection des données. Des efforts à entreprendre pour sécuriser la conservation des données aux actions à déployer pour respecter le RGPD et autres contrainte légales, les acteurs de la Cybersécurité sont de plus en plus associés aux projets en tout genre. La Cybersécurité s’est imposée comme un secteur, que nul ne peut négliger, d’autant plus que les Internautes eux-mêmes sont de plus en plus demandeurs d’un système moins liberticide et moins intrusif.


Data et intelligence artificielle, des métiers pour imaginer l’avenir de la société

Le Big Data n’est plus une utopie mais constitue bien une réalité appelée à une croissance exponentielle. La multiplication des objets connectés et la généralisation de l’Internet des Objets (iOt) impliquent une hausse sans précédent des données collectées. Il faut alors les traiter, les analyser puis les exploiter, des missions confiées en partie à l’intelligence artificielle et au Machine Learning. Les besoins sont immenses, et de nouveaux devraient apparaitre dans les mois et les années à venir. Les experts de l’intelligence artificielle mais aussi de la Data Science devront répondre à ces nouveaux enjeux, constituant ainsi la garantie d’une promesse de carrière professionnelle ambitieuse.

 

Quelles études pour travailler dans le Digital pour quelle rémunération ?

Parce que les métiers du numérique en général et du Web en particulier sont innombrables, les études supérieures à privilégier pour pouvoir postuler sont aussi variées que nombreuses. En revanche force est de constater que le mythe du Growth Hacker autodidacte n’ayant suivi aucune formation spécifique n’est qu’une « légende urbaine ». travailler dans le numérique implique une formation initiale à la hauteur des ambitions, et bien qu’il ne soit pas possible de lister l’ensemble des cursus proposés, il est essentiel de souligner des exigences et même des impératifs pour se former dans le numérique.

 

Une solide culture générale et une parfaite assimilation de l’écosystème du Digital

Exigeant et passionnant, l’univers du numérique implique de disposer d’une parfaite maitrise de l’ensemble de l’écosystème. Un Community manager ne pourra pas être efficace, en ignorant les bases du référencement naturel ou en ne se préoccupant pas de la stratégie d’acquisition de trafic mise en place. Un UX Designer ne sera pleinement efficient, que s’il collabore avec le service marketing, connaissant parfaitement les tenants d’une stratégie orientée « satisfaction utilisateurs ». Cela implique donc nécessairement de pouvoir s’appuyer sur une connaissance approfondie de cet écosystème, et donc une formation initiale réalisée dans un environnement adapté, comme notre école du Web de Paris.


Formation courte pour être opérationnel rapidement ou formation longue pour être un expert du Web reconnu

Bac +2 ou Bac + 5, les études supérieures dans le Digital permettent d’atteindre différents niveaux de qualification. Les études courtes, comme les BTS par exemple, garantissent aux étudiants d’être rapidement opérationnel, tout en leur laissant la possibilité de renforcer leurs compétences en poursuivant leur cursus jusqu’à l’obtention d’un bachelor. Les profils les plus ambitieux pourront alors se spécialiser en intégrant un cursus devant les mener à l’obtention d’un diplôme Bac +5 et leur conférant le titre d’Expert Digital, avec la garantie de pouvoir choisir la spécialisation.

 

Des compétences précises, un savoir-faire à développer et un savoir-être à cultiver

Enfin, quelle que soit la spécialisation choisie, les futurs experts du Web et plus généralement toutes celles et tous ceux ayant choisi une carrière professionnelle dans le Digital, devront se familiariser avec l’approche Projet propre à cet écosystème du numérique. Les méthodes de travail et d’organisation ne sont plus les mêmes que celles régissant le monde du travail au cours des dernières décennies. Les approches agiles, plus transversales et moins verticales caractérisent cette nouvelle organisation du travail, qui doit être familière  à ces futurs professionnels. Là encore, intégrer une École du Web assure de se familiariser avec cet esprit projet ou esprit start-up.

 

Bac + 2 (type BTS ou DUT) pour les « techniciens du numérique »

Bachelor pour des professionnels reconnus du numérique

Master (Bac + 5) Titre d’Expert Digital notamment avec spécialisation (Transformation Digitale, E-Commerce, Webmarketing, Architecture réseaux, Ressources Humaines, Blockchain, ….)

 

Quelle rémunération pour quelle profession dans le Digital ?

Parce que les offres d’emplois sont nombreuses et concernent des entreprises de taille diverse, les rémunérations peuvent être fluctuantes, notamment lorsqu’il s’agit de décrocher son premier emploi après avoir obtenu son diplôme. Une étude sur les rémunérations dans le Digital a cependant permis au groupe Page, spécialisé dans le recrutement, de définir une moyenne pour cette année 2021.

 

Les métiers

Moyenne de rémunération pour un 1er emploi

Infographiste

24-28 k €

Webmaster

26-32 k €

Chargé de Webmarketing

28-32 K €

Rédacteur Web – Content Product

25-30 K €

Webdesign

35 – 40 K €

Community Manager – Social Media manager

30 -35 K €

Chef de ProJet Web

35 – 40 K €

SEO /SEM / SEA Manager

32 – 35 k €

Affiliate Manager – Responsable partenariat

 

35-40 K €

Traffic Manager – Responsable acquisition

35 – 40 K €

UX Designer

38-45 €

Responsible e-commerce

40 -50 K €

CRM Manager

35 – 40 K €

Data Web Analyst

35-45 K €

 

Sécuriser son parcours professionnel, la nécessité d’une formation permanente pour renforcer sa formation initiale

Mais le niveau de la formation ne suffit pas à lui-seul à garantir une carrière professionnelle prometteuse. En effet, plus que dans tout autre secteur, le numérique rend nécessaire et impératif le recours à la formation professionnelle continue. Parce que de nouveaux métiers apparaissent, chaque année, et de nouveaux outils sont en permanence proposés, les spécialistes du Digital doivent sans cesse veiller à sécuriser leur niveau d’employabilité. Qu’il s’agisse de remise à niveau ou de formation certifiante, cette importance portée à l’ajustement des connaissances et des compétences reste la base pour envisager une évolution professionnelle bénéfique ou dans certains cas pour permettre une réorientation professionnelle (reconversion au sein de la même entreprise ou d’un nouveau recruteur).

 

Quelles conditions espérer après 2 à 5 ans d’expérience professionnelle ?

 

Un expert du web, quelle que soit sa spécialisation, pourra faire valoir les acquis de son expérience professionnelle que ce soit pour une revalorisation salariale ou pour une évolution professionnelle. Après quelques années passées au sein d’une entreprise, un spécialiste du Digital pourra ainsi prétendre devenir Chef de Projet dans son domaine de prédilection ou envisager une reconversion dans un domaine, proche de sa formation initiale.

Selon la même étude du groupe Page, les rémunérations, après un minimum de deux ans d’expérience, sont revues à la hausse pour tous les métiers du web étudiés.

Les métiers

Rémunération moyenne après 2 à 5 ans

Infographiste

26 - 32 k €

Webmaster

30 - 36 k €

Chargé de Webmarketing

30 - 35 K €

Rédacteur Web – Content Product

28 - 35 K €

Webdesign

40 -50 K €

Community Manager – Social Media manager

32-40 K €

Chef de ProJet Web

35 –50 K €

SEO /SEM / SEA Manager

34 – 46 k €

Affiliate Manager – Responsable partenariat

 

40-50  K €

Traffic Manager – Responsable acquisition

38-50  K €

UX Designer

45 - 55 K  €

Responsible e-commerce

50 - 80 K €

CRM Manager

36 - 50 K €

Data Web Analyst

42 – 55  K €