Devenir un pro du Web et du numérique sans le bac et sans études supérieures ?

Peut-on devenir un expert reconnu dans le Web sans entreprendre d’études supérieures ? En d’autres termes, le self made man, ce rêve américain, constitue-t-il une utopie ou une promesse accessible aux plus audacieux ?

De nombreux étudiants se préparent, depuis plusieurs semaines, à passer leur diplôme de fin de cursus. Mais ils sont tout aussi nombreux, à l’instar des lycéennes et des lycéens, à s’interroger sur leur orientation et sur la rentrée universitaire de septembre 2022. Celles et ceux, ayant connu une erreur d’orientation ou ayant décidé de mettre en pause leur parcours de formation initiale, auront pu profiter de la rentrée décalée de février 2022, organisée par la Digital School of Paris

 

S’inscrire dans l’école du Web de Paris ou tenter l’aventure sans faire d’études dans le numérique ?

S’agissant du numérique ou du Web, de nombreux candidats ambitionnent de s’affranchir des études supérieures, en rêvant de suivre la voie mythique du Self Made Man. Devenir un Expert du développement Web sans passer par une école du Web et en privilégiant la voie Geek. Le jeune travaillant jour et nuit sur son ordinateur dans son garage figure cependant comme une de ces légendes urbaines.

Ce constat a déjà été démontré par Thomas Harrell, professeur de psychologie appliquée à l’Université de Stanford. Ce dernier, en étudiant le parcours professionnel des étudiants ayant réussi leur vie professionnelle, a mis en lumière qu’une caractéristique se retrouve dans tous les parcours réussis : la capacité à tisser des relations avec les autres.

 

Des études numériques sans le bac ou un titre professionnel BAC + 5, un même objectif : se constituer le socle de la réussite 

Entreprendre des études supérieures dans le Web n’échappe pas à cette réalité. Bien évidemment, s’inscrire pour la rentrée de septembre 2022 dans le cursus du Mastère Digital Marketing représente l’assurance d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires. Mais cela garantit également de s’immerger dans l’écosystème du numérique et de pouvoir se constituer un premier cercle de relations (études en alternance, stage en entreprise, intervenants professionnels au cours des études, réseau d’étudiants, …). Et cela ne peut s’acquérir en restant seul « dans son garage » même en restant des heures entières derrière un « écran d’ordinateur ».

Le mythe du self made man masquerait donc l’indispensable nécessité des études supérieures. Une conclusion, que certains lycéens et lycéennes trop pressées de se lancer dans la vie active ne découvrent que trop tardivement. Aujourd’hui cependant, la Passerelle numérique permet aux candidats de commencer des études supérieures dans le Web sans même avoir le bac. Une passerelle devant ainsi leur permettre de donner corps à leurs aspirations et ambitions. Alors renseignez-vous et même sans le bac, rejoignez l’École du Web de Paris.